07/03/2006

Mars , mois de la guerre ?

Certains sites (cfr http://www.globalresearch.ca/index.php?context=viewArticl... ou http://www.indymedia.org/fr/2006/03/834428.shtml  par ex) annoncent carrément un conflit nucléaire pour ce mois-ci. Faut-il tomber dans ces travers alarmistes ?  Je n’ai que bien peu d’info pour pouvoir appuyer cette thèse. Ceci dit il n'y a pas de fumée sans feu… quels sont donc les enjeux de cette crise annoncée?

 

 D'un côté une hégémonie économique qui souhaite consolider sa domination et de l'autre une hégémonie de pensée qui souhaite pour la Xème fois entamer sa domination. La frustration de ces derniers est l'élément moteur, c’est lui qui pousse le premier à se consolider.

 

Depuis 1300 ans l'islam ne cesse de vouloir s'imposer mais subit un mouvement d'oscillation entre déclin et soubresaut d'agonie, ses échecs répétés font que le monde islamiste souffre de skizophrénie, d’apathie et de jalousie. La débâcle culturelle et économique de plus en plus criante de l'islam pousse certains idéalistes à des réactions de réveil identitaire. L'Iran alimente donc une crise économique afin de construire un chaos profitable pour imposer ses réformes (charias, etc.). Dans un premier temps son opinion publique intérieure est portée sur l'extérieur: en Iran une jeune femme qui a commis le crime de s’être fait embrassé par un homme en public est pendue en place publique et personne ne s'en émeut… (cfr plus bas sur ce blog). Dans un second temps il souhaite imposer son modèle partout où il pourra par le sabre ou la bombe H si nécessaire… c’est la mission qu’allah leur a confiée et pour commencer « il faut rayer Israël » de la carte » (dixit le nouveau Fürhrer))

 

L'Iran pousse ses pions en brandissant la menace du terrorisme et du nucléaire. Ce faisant il enferme encore plus sa population et l'islam en général dans une logique "islamsataniste". Il tente la carte économique (bourse pétrole en Euro, prix du baril,…) mais il utilise un levier d'un autre âge. L'ère du pétrole annonce elle même sa fin et le seul levier économique au dollar qui est l'euro est trop faible et craintif…. Bref, l'Iran mû par un instinct de survie de son idéologie construit son propre lit de mort. 

 

Les USA savent bien qu'un conflit avec l'Iran ne sert les intérêts de personne outre l'Iran. Un conflit n'aura donc lieu que si l'Iran attaque, chose pour l'instant peu probable. Dans la prise en compte de cette probabilité les USA sont en train de mettre en place un axe solide Washington-New Delhi permettant à la fois de contrebalancer la puissance chinoise (non menaçante d'un point de vue militaire mais bien économique) et les menaces islamistes de la région (l'Inde à lui seul compte plus d'habitants que l'ensemble des musulmans que doit péniblement supporter notre bonne vieille Terre).

 

Ce conflit qui semble donc prendre un "style guerre froide" (chacun se montre menaçant et joue les intrigues) est à l'avantage des Etats Unis et au désavantage de l'Europe qui voit son poids politique, économique et culturel diminuer de jour en jour. Chirac l'a bien compris en se rendant lui aussi récemment en Inde.

 

L'intérêt de l'Europe sera donc de trouver rapidement une issue à ce conflit ...ou bien de provoquer rapidement le conflit. Humainement seule la première solution est acceptable.

 

Que nous reste t il donc à faire? Trouver une issue au conflit signifie d’être capable d ‘être un levier économique et culturel alternatif aux forces en présence… sinon on n’est pas pris en compte.

Si les pays actuellement sous le joug islamiste pouvaient être libéré de cette chape de plomb qui est mise sur leurs pauvres population, l'Europe aurait à ses portes des pays enclin naturellement à "s'allier" avec lui. Ces pays sous-développés peuvent redevenir des locomotives économiques (elles l'ont été pour l'Europe avant l'arrivée de l'islam).

En faisant sauter les barrières de haines de l'islam, une vraie société multiculturelle Europe-Afrique-Moyen Orient pourrait voir le jour.

Laisser croire une réforme de l'islam possible est peut être une stratégie car l'islam qui se réformerait perdrait en « puissance » et redeviendrai ce qu'il était à ses début une secte orthodoxe. Pour ma part je pense qu'il faut simplement laisser les gens penser par eux même… peut être avant il va falloir les soigner des troubles psychiques que laisse l'islam.

 

L’enjeu pour nous est donc de faire fleurir notre modèle de démocratie dans les théocraties/dictatures nous entourant avant de se faire phagocyter par eux.

 

PS : Pour ceux qui souhaitent une petite lecture sur les dessous de l'islam , j'ai trouvé ceci : http://www.hebookservice.com/products/bookpage.asp?prod_c...

14:30 Écrit par Meli | Lien permanent | Commentaires (17) |  Facebook |

Commentaires

We live in a wonderful world! Viva Ben Laden!

Écrit par : G.W.Bush | 07/03/2006

Aïe encore une caricature sur l'islam,... les pauvres ils vont croire qu'on leur en veux .

Écrit par : Nath | 07/03/2006

Vive les femmes Demain, journée de la femme. Et si c'était par elles que venait le salut?
En tous cas, chapeau à cette grande dame dont j'admire le courage et la lucidité : http://www.dailymotion.com/video/65587
A ne surtout pas louper.

Écrit par : isis | 07/03/2006

Oufti là c'est tellement clair et limpide et surtout logique qu'on en reste sans voix....

Écrit par : Zorro | 08/03/2006

« L’enjeu pour nous est donc de faire fleurir notre modèle de démocratie dans les théocraties/dictatures nous entourant avant de se faire phagocyter par eux.. »

Enfin, l’affirmation d’un but concret !

Je voudrais suggérer d’être encore plus concret et de tenter « de faire fleurir notre modèle de démocratie » à l’intérieur des pays occidentaux contenant une minorité musulmane, et pas seulement à l’extérieur. « Notre modèle de démocratie » s’exportera d’autant mieux que les musulmans d’Occident auront de bonnes raisons de le montrer en exemple aux musulmans des pays islamiques.

« Notre modèle de démocratie » manque encore de cohérence quand il s’agit d’égalité de traitement des femmes, de respect des minorités, de respect des différences, de libertés d’opinion ou de religion (à ne pas confondre avec l’insulte aux opinions ou religions d’autrui), de représentation politique des minorités…

Quand, par exemple, la religion sera véritablement une question laïque en Occident, et pas un thème de politique raciste ou d’extrême droite, quand chacun, en Occident, pourra pratiquer sa religion en privé, en respectant les lois de « notre modèle démocratique », celui-ci pourra s’exporter plus facilement.

Exemple concret :

Dans tous les pays occidentaux, il y a des limites juridiques à la liberté d’opinion et d’expression. Par exemple, en ce qui concerne les insultes, calomnies, diffamation, incitation au meurtre ou au crime, racisme, négationisme, discriminations raciales, religieuses ou idéologiques…
Citer un passage d’un livre sacré incitant à tuer des « infidèles » ET affirmer que cette citation est d’application aujourd’hui, est sanctionnable pénalement en Belgique comme incitation au meurtre. Un petit tour dans les lieux de cultes pour collecter des prospectus et des enregistrements de discours, suivi de conséquences juridiques cohérentes avec « notre modèle de démocratie », pourrait être concrètement efficace. Faire traduire, puis un « infidèle » porte plainte. Fermeté et cohérence !

En échange, aucun journal occidental ne publiera plus de caricatures insultantes du Prophète !! Respect et cohérence !! (Cela ne concerne pas l’excellente caricature du dernier post.)

Écrit par : Agequodagix | 08/03/2006

Bonne fête à toutes La femme est l'avenir de l'homme, c'est banal peut-être mais tellement d'actualité. Isis a raison, si l'islam doit évoluer, ce sera par les femmes, pour les femmes. Cela dit, y'a encore du boulot chez nous (salaires, ...) sans parler des USA qui n'en finissent pas de régresser (criminalisation de l'avortement au Dakota et au Missouri).

Écrit par : Phil | 08/03/2006

Merci Phil J'ai entendu à la radio, c'est une horreur :
Cette journée de la condition féminine restera pour toujours marquée d'une tache noire : un état U.S. ( le Dakota si j'ai bien compris) vient, après 33 ans de légalisation de l'avortement, de faire marche arrière et d'interdire formellement l'IGV (même en cas de viol et d'inceste). D'autres états Américains veulent légifer dans ce sens rétrograde.
Honte aux chrétiens intégristes amerloques, honte aux sexistes de tous bords et vive les femmes maîtresses de leur corps.

Écrit par : isis | 08/03/2006

« Avant de se faire phagocyter par eux » me paraît évidemment très exagéré !
Phagocyter : absorber, détruire, faire disparaître en intégrant à soi, neutraliser.

Sataniser à ce point l’Islam n’est pas réaliste. L’Islam n’a pas les moyens idéologiques, économiques ou militaires de phagocyter l’Occident. Elle ne pourrait phagocyter que des pays encore plus pauvres et démunis que l’Islam. Merci d’ôter des soucis et des responsabilités à l’Occident !

Sataniser à ce point l’Islam est, par contre, politiquement très utile. Sataniser un ennemi extérieur permet de détourner l’attention du public des autres problèmes, souvent plus graves et plus importants. Réduire les incohérences, les dépendances et les vraies faiblesses de nos démocraties, c’est évidemment beaucoup moins rigolo que de diaboliser des petits barbichus hystériques !

Écrit par : Agequodagix | 09/03/2006

«Avant que l’Europe ne se fasse phagocyter par d’autres groupes dominants» me paraîtrait évidemment plus réaliste !
C’était en partie le sujet du dernier post. Jusqu’à l’incoercible sursaut final !!

Écrit par : Agequodagix | 09/03/2006

IVG Pour ma part je pense qu'il vaudrait mieux euthanasier le violeur qu'une des victimes de ce dernier.

Écrit par : Nath | 09/03/2006

précision "notre modèle de démocratie" n'induit pas forcément que nous sommes en démocratie , certes on y tend et surtout on nous impose de le croire. Le plus grand problème est l'imposition d'un modèle anti-esprit libre au niveau des écoles. C'est là que la "democratie"est vraiment tuée. Le lycéen qui aurait le malheur de reproduire les propos de ce blog dans une disert serait immédiatement banni du moule à penser imposé par les sbires responsable de formater les esprits critiques: il faut rentrer dans le système : boulot-famille-... (et à l'occassion eloge du PS (en ce qui concerne notre pauvre Wallonie))

Écrit par : Méli | 09/03/2006

Politiquement correct et correctement argumenté. En démocratie, l’opinion de la majorité l’emporte.
L’opinion de la majorité est alors considérée comme « politiquement correcte ».
Le politiquement correct est la mort de l’esprit critique. L’opinion non-conforme devrait pouvoir s’exprimer.
Le politiquement correct est la mort de l’argumentation. L’opinion la plus cohérente devrait pouvoir l’emporter plutôt que l’opinion majoritaire.
En démocratie, l’opinion conforme, même si elle est incohérente, l’emportera sur une opinion non-conforme, même si elle est plus cohérente.
En démocratie, pour convaincre, chacun préférera répéter une opinion plutôt que de l’argumenter ou la démontrer.
Sur des sujets sensibles, comme l’Aïd et les caricatures, ce blog en est une illustration presque parfaite !
Le « modèle anti-esprit libre » tue le «modèle démocratique ».
La réciproque, comme souvent, est vraie aussi : le «modèle démocratique » tue le « modèle anti-esprit libre ».
Que faire ?
Sataniser, est-ce faire preuve d’esprit libre ou de simplification de l’esprit ?
Le satanisme, est-ce la solution ou un extrémisme comme un autre ?
L’Islamsatanisme est l’opinion conforme de tous les partis d’extrême droite, de ceux qui craignent que l’immigré ne prenne leur emploi, de ceux qui se méfient de tout ce qui est différent, et des convertis de fraîche date à un autre « …isme » !
L’angélisme, est-ce la solution ou un extrémisme comme un autre ?
Un seul « …isme » à la fois = simplisme = extrémisme = angélisme = satanisme = rienquelisalmisme = reinquelecatholicisme = populisme = élitisme = démocratisme = totalitarisme… ??

Écrit par : Agequodagix | 10/03/2006

Il ya aussi socialISME Je pense que l'on va finir par s'entendre ...

Écrit par : Méli | 10/03/2006

Pourquoi pas! Essayons d’appliquer mes théories fumeuses !
« Dialoguer, c’est partir du point de vue de l’autre pour aboutir à un point de vue commun. »
Tu cherches à sataniser un « …isme » en particulier parce que tu estimes que c’est celui qui est le plus dangereux pour la démocratie et les droits et libertés fondamentales. Je prétends qu’en visant un seul « …isme » en particulier, tu fais toi-même de l’extrémisme. Et qu’il faut généraliser à tous les « …ismes » ou à aucun, l’énergie que tu consacres à celui que tu connais le mieux.

Voici pourquoi à mon avis :

Dès que le cerveau humain est devenu suffisamment complexe, le monde est devenu compliqué pour l'homme, et il a cherché une raison de vivre, une explication globale en « …isme » : animisme, totémisme, panthéisme, polythéisme, puis monothéisme, et enfin, matérialisme, hédonisme, libéralisme, capitalisme, communisme, socialisme…

Que de crimes n’a-t-on pas commis au nom de ces « …ismes » auxquels se greffaient des notions de race, de civilisation, de groupe, de nation, de région. Les pires crimes ont été commis au nom des « …ismes » de religions, de races et surtout d’idéologies matérialistes, principalement le communisme avec les grosses dizaines de millions de morts des purges staliniennes et des révolutions culturelles chinoises qui ont réussi des performances létales bien supérieures à toutes les croisades, guerres de religion, guerres mondiales et génocides.

Le paradis sur terre tue plus que le paradis dans les cieux !

Bon, allez, la deuxième guerre mondiale, les grandes pestes, et la grippe espagnole ont fait presque aussi bien !

Je dis donc que ces « …ismes » détiennent tous une part de vérité ou de mensonge et que chacun dans le secret de son âme peut se choisir le ou les « …ismes » qui lui conviennent le mieux pour rendre l’univers cohérent à ses yeux !

Mais qu’entre deux êtres humains, ou entre deux groupes humains, rien d’autre ne compte vraiment que la qualité de la relation qui se crée entre eux. La qualité de cette relation se bâtit par le dialogue et l’argumentation en pratiquant les « vertus » que sont la cohérence, la logique, la tolérance, la reconnaissance de l’autre, la fermeté sur ses valeurs fondamentales, le respect des valeurs fondamentales de l’autre, le compromis, la compassion, la force, l’écoute, l’humilité, la détermination, l’imagination, la présomption d’innocence, la présomption de bonne-foi, la non-violence, la vigilance, le courage…

Utop…isme ???

Écrit par : Agequodagix | 10/03/2006

Bof A quoi cela sert il de sataniser quelque chose qui est déjà par essence satanique...

Écrit par : Zorro | 12/03/2006

Zorro a compris ! Tout ce qui est extrémisme est satanique ! Islamisme, anti-islamisme primaire, mélissinisme, zorrotisme…
Ne perdons plus notre temps avec cela ! Il y tant d’autres choses à faire !

Écrit par : Agequodagix | 12/03/2006

Wafa Sultan: There is No Clash of Civilizations but a Clash between the Mentality of the Middle Ages and That of the 21st Century A voir absolument:
http://www.memritv.org/Transcript.asp?P1=1050 ou encore http://www.lemonde.fr/cgi-bin/ACHATS/acheter.cgi?offre=ARCHIVES&type_item=ART_ARCH_30J&objet_id=940019 ou encore http://www.nytimes.com/2006/03/11/international/middleeast/11sultan.html?ex=1299733200&en=513886e2ba5e106f&ei=5088&partner=rssnyt&emc=rss

Écrit par : Journal57 | 31/05/2006

Les commentaires sont fermés.