06/02/2006

Déclaration du Vice-Président Franco Frattini sur les dessins satiriques publiés dans un journal danois de ce 2 février 2006

 Des caricatures sur l'islam ?  Il y en a toujours eu !

 

(http://www.europa.eu.int/rapid/pressReleasesAction.do?reference=IP/06/114&format=HTML&aged=0&language=FR&guiLanguage=en)

Je met tout comme cela on ne pourra plus m’accuser d’orienter le débat :

 

"L’objectif d’intégrer des communautés différentes par leur religion, leur culture ou leur affiliation politique guide mon action quotidienne en tant que Commissaire européen en charge des politiques d’intégration et de la défense des droits fondamentaux. Il s’agit d’ailleurs d’un objectif inspiré par un principe libéral qui régit la vie et l’histoire de notre continent, de l’Union européenne et de ses institutions. C’est pourquoi je comprends les sentiments d’affront, de frustration, voire de chagrin, que les communautés musulmanes ressentent, ces jours-ci, face aux dessins satiriques publiés par un journal danois. Des faits de ce genre ne facilitent certainement pas le dialogue entre religions et cultures ni le processus d’intégration, long et fatigant, dans lequel nombreux Etats membres de l’Union sont engagés.

Mais parmi les principes fondateurs de notre Europe figure également la liberté d’expression et par conséquence le droit de critiquer.

La confrontation entre opinions différentes, même âpre et irrévérencieuse, nourrit souvent la polémique politique libre, dont la satire fait partie. Nous discutons, parfois rudement, dans la forme et dans le contenu : au sein de nos Parlements, dans les journaux, dans n’importe quel lieu public. C’est désormais la règle, une règle qui remplace les armes et la violence par les idées et les mots.

Je me dois de participer à la polémique dont nous parlons pour rappeler qu’il existe des sujets sensibles, notamment dans le domaine de la religion et du sacré, et surtout dans le contexte de nos jours. C’est pourquoi je considère, personnellement, la publication des dessins en question comme peu opportune, même en tenant compte du fait que la satire en question visait une interprétation déformée et manipulatrice de la religion, l’interprétation utilisée par les terroristes pour recruter les jeunes et les fanatiser, parfois jusqu’à l’homicide-suicide.

Ces remarques de bon sens ne peuvent ni veulent en aucune manière justifier les réactions auxquelles on assiste à l’encontre du Danemark et d’autres pays ou de l’Union Européenne. Les violences, les chantages, les appels à boycotter les produits danois ou même à limiter à la liberté de la presse, tout cela est totalement inacceptable. Et ne peut pas faciliter la compréhension entre communautés. Il n’y a pas de dialogue possible avec ceux qui menacent les droits fondamentaux de l’être humain, ni avec ceux qui veulent terroriser.

Puisque la privation de la liberté a toujours engendré des souffrances et des deuils, il faut défendre la liberté même quand il s’agit de donner voix à qui n’est pas d’accord avec nous. Il n’y a pas de dialogue possible sans liberté."


 
        Ceci étant dans cette crise d'identité religieuse il faut se poser la question de qui manipule qui. Ces dessins sont apparus dans un journal danois en septembre 2005… Qui (et dans quel but) est responsable de cette soudaine médiatisation? 

Comme dirait Sherlock Holmes à qui profite le crime ?  Je pense que la Syrie a trouvé là un bel échappatoire au bourbier juridique dans lequel il s'enlisait (suite à l'assassinat de Rafiq Hariri et d'un député chrétien): c'est d'ailleurs là et au Liban que les réactions sont les plus violentes.  On entend rien des pays qui normalement serait les premiers à réagir comme l'Iran par exemple.  Le choix du Danemark comme cible est d'autant plus facile que c'est un petit pays dans un continent qui n'a plus à prouver sa couardise.  Il y aurait plus de raisons pour un syrien de boycotter les produits US que danois mais la force de frappe US reste plus impressionnante que celle du Danemark….

        L'autre leçon que l'on doit tirer de cet évènement c'est la démonstration de la force de frappe médiatique que peux avoir le monde mahométants et la capacité de mobilisation (rien que sur Bruxelles en 10 min , 4000 manifestants).

        Enfin encore une fois l 'information manichéenne : si on aurait eu 4000 manifestants à Bruxelles pour dénoncer telle ou telle provocation du culte catholique , on aurait parlé d'uluberlus, d'ultra catholique , d'intégriste , on aurait trouvé à interviewer un ou deux excentriques et tout cela aurait bien fait rire…. Ici pour les musulmans on parle de marche pacifiste, de respect, etc etc … pourquoi ? Y a t il une peur cachée, enfouie dans notre mémoire collective, par rapport à l'islam?

17:42 Écrit par Meli | Lien permanent | Commentaires (25) |  Facebook |

Commentaires

tout ça n'est que zieverderââââ comme on dit à Bruxelles.
Bien sûr que le profit de qq 'un est là derrière. Mais c'est également une bonne excuses pour les fanatiques de faire le chaos ! Pourquoi la religion a t-elle prit une telle importance dans le monde arabe ? on dirait qu'il n'y a que ça qui les fait avancer, vivre, exister. Cette religion fait plus de dégats que de bien je trouve.
bonne soirée à toi cher(ère) ami(e)

Écrit par : jojo | 06/02/2006

Voilà... un discours ferme et conciliant qui ne transige pas sur l’essentiel : nos libertés et une vraie compréhension des sentiments de l’autre.
Les propos qui suivent, bien partiaux, ne sont évidemment pas de la même eau !

Écrit par : Agequodagix | 06/02/2006

jojo,
la religion pour les musulmans, c’est comme une série de chopes bien fraîche pour un zievereer de bruxellois, c’est comme le communisme à ses débuts, c’est comme toutes les religions et les idéologies : cela transcende le quotidien, cela donne un sens à la vie des sukkelèers ! Et ça donne du pouvoir aux kapos.

Allèi, menneke, tu as mieux à leur proposer ? Pasque pour le même effet, des chopes t’is te kostelijk newo ! En t’is niet toegelaten !

Écrit par : Mannekepix | 06/02/2006

Le Standaard reçoit des menaces... La quasi-totalité de la rédaction du quotidien flamand a reçu un e-mail de menaces concernant la publication des caricatures du prophète Mahomet
BRUXELLES Le philosophe Etienne Vermeersch a également reçu des réactions négatives par e-mail après ses déclarations sur le sujet. Le philosophe Etienne Vermeersch a déclaré la semaine dernière que "les journaux belges devraient publier chaque semaine de telles caricatures de telle sorte que les musulmans s'y habituent". La chaîne télévisée CNN avait repris ces déclarations et indiqué que le quotidien De Standaard avait publié les caricatures.

Le philosophe a immédiatement reçu nombre de réactions négatives par e-mail. L'ensemble de la rédaction du Standaard, excepté le rédacteur en chef Peter Vandermeersch, a elle reçu un e-mail de menaces, indique le journal lundi. L'e-mail, rédigé en anglais, indique notamment "Vous allez mourir plus vite que vous ne l'avez pensé, préparez-vous pour le jour du jugement".

Je l’ai trouvé sur le site de la DH !
Belle preuve d’ouverture d’esprit de la part de certaines personnes.

Et toujours au sujet de la DH, mais en format papier, en page 2 et 3 on y parle des événements dans le monde (pour moi beaucoup de sous entendu voulant presque dire qu’ils ont raisons de brûler et de crier leur haines contre le Danemark)

Enfin tout en bas sur la gauche de la page 10 : (texte juste recopié)
Assassinat !
Un prêtre catholique a été tué par balles dimanche à Trébizonde, dans le nord de la Turquie, à la sortie de la messe dominicale. La victime est un prêtre italien, le père Andrea Santaro, âgé de 60 ans. La police n’a pas précisé si ce meurtre avait un lien avec l’affaire des caricatures.

Faut en penser quoi...?

Écrit par : loulou | 06/02/2006

Et qu’est-ce qu’ils espéraient, le Standaard et Vermeersch ?
Des félicitations pour leur tact, l’à propos, l’originalité, la sensibilité, la profondeur, l’intelligence, la nouveauté et la subtilité de leur intervention… ?

Écrit par : Agequodagix | 06/02/2006

C'est pas malin, Coranix, de squatter le blog de Méli. Du coup, tu viens de te faire plein d'ami(e)s. Ca tombe bien, tu vas en avoir besoin ...

Écrit par : Phil | 06/02/2006

Petit rappel utile par les temps qui courent : la toute grande majorité des Etats de la planète ont défini le minimum qu'ils avaient en commun, indépendemment de leurs croyances religieuses, de leurs systèmes politiques, de leur couleur de peau ou de tout autre signe distinctif; en d'autres termes le plus petit dénominateur commun de l'humanité, à savoir la Déclaration universelle des droits de l'homme. Morceaux choisis:

art 19 Tout individu a droit à la liberté d'opinion et d'expression, ce qui implique le droit de ne pas être inquiété pour ses opinions et celui de chercher, de recevoir et de répandre, sans considérations de frontières, les informations et les idées par quelque moyen d'expression que ce soit.

<<< On a donc le droit de dessiner des caricatures et de les publier.

art 29.2 Dans l'exercice de ses droits et dans la jouissance de ses libertés, chacun n'est soumis qu'aux limitations établies par la loi exclusivement en vue d'assurer la reconnaissance et le respect des droits et libertés d'autrui et afin de satisfaire aux justes exigences de la morale, de l'ordre public et du bien-être général dans une société démocratique.

<<< Si quelqu'un s'estime calomnié ou diffamé, il s'adresse à la Justice

art 11.2 Nul ne sera condamné pour des actions ou omissions qui, au moment où elles ont été commises, ne constituaient pas un acte délictueux d'après le droit national ou international. De même, il ne sera infligé aucune peine plus forte que celle qui était applicable au moment où l'acte délictueux a été commis.

<<< Le procureur, d'un état démocratique, ayant tranché pour ce qui concerne le litige en question, le problème est donc réglé. Il est donc hors de question de réclamer quoi que ce soit d'autre en guise de peine éventuelle (sans parler de couper des mains ou de peine de mort) si un appel de la 1ère décision était gagné par les plaignants.

art 30 Aucune disposition de la présente Déclaration ne peut être interprétée comme impliquant pour un Etat, un groupement ou un individu un droit quelconque de se livrer à une activité ou d'accomplir un acte visant à la destruction des droits et libertés qui y sont énoncés.

<<< No comment, c'est assez clair !

art 20.2 Nul ne peut être obligé de faire partie d'une association.

<<< Personne ne peut être obligé de rejoindre l'Islam et, partant, de respecter ses usages.

art 13.2 Toute personne a le droit de quitter tout pays, y compris le sien, et de revenir dans son pays.

<<< C'est triste à dire, mais si certains citoyens se sentent insultés, humiliés, blessés, nous ne pourrions pas nous opposer à leur départ. Heureusement, l'actualité nous prouve qu'ils sont nombreux les pays frères qui sont prêts à recueillir ces malheureux. Inch Allah.

Écrit par : Phil | 07/02/2006

Assassinats en Turquie En Turquie il y a même eu un prêtre d'assassiné ! Moi je pense comme Vermeersch il faut montrer que nous ne sommes pas intimidés et en rajouté une couche. Ce qui se joue bien plus que la liberté d'expression c'est la soumission de l'Europe à l'islam.

Écrit par : Nath | 07/02/2006

Droits de l'homme islamique Oui Phil, mais tu oublies que la plupart des pays muslmans ont ratifiés leur propre déclaration des droits de l'homme à la sauce "prééminence du droit divin". On trouvera les principales divergences sur ce lien :
http://www.fmes-france.org/article.php3?id_article=15
Donc des articles que tu as judicieusement cités, ils s'en tapent.

Écrit par : isis | 07/02/2006

D'accord avec toi Isis. "Leur" déclaration est imbuvable et, d'ailleurs, n'a pas de portée universelle car elle s'auto-limite aux pays arabes. Je voulais juste dire que la tolérance des non-musulmans - grosso modo 5/6 de l'humanité - , à une limite qui est celle tracée par les principes énoncés dans la DUDH. Ceux qui franchissent cette limite n'ont pas droit à notre tolérance. Les moines thibétains ont fini par prendre les armes contre les envahisseurs chinois, malgré que c'était en opposition avec leurs principes. La liberté a ses limites, la tolérance aussi. "Pas de liberté pour les ennemis de la liberté" disait-on en '68, mais c'était un autre siècle !

Écrit par : Phil | 07/02/2006

D’accord avec toi Phil. Sur certains points, la liberté a ses limites, la tolérance aussi. Même du point de vue des musulmans vis à vis de nous et réciproquement. Tout l’art est de savoir être ferme et compréhensif, tolérant ou compatissant à la fois.

Et de savoir qui est le « fort » et qui est le « faible ».

Le discours du vice-président Franco Frattini en est un très bon exemple. Le texte qui le suit, moins !

Écrit par : Agequodagix | 07/02/2006

Agequodagix : J'ai (encore) le droit et l'opportunité... ... de ne pas être d'accord avec les conclusions du N.Obs. !
Bien à toi.

Écrit par : Karl | 07/02/2006

Certes, mon cher Karl !
Mais je suggérerais alors de citer à la suite de ta citation, un ou des points de vue différents et de conclure ensuite sur les raisons qui te font préférer l’autre point de vue.

Cela s’appelle « argumenter ». Cela fait progresser une réflexion. (En vue d’une éventuelle action).

Sinon, cela s’appelle une « pétition de principe ». Cela ne fait pas progresser grand chose, à part le plaisir de s’affirmer, ou de compter les « pour » et les « contre ».

Ce qui n’est pas non plus inintéressant ! Dans nos sociétés démocratiques, c’est la voix du plus grand nombre qui l’emporte, pas obligatoirement l’opinion la mieux argumentée.

Bien à toi.

Écrit par : Agequodagix | 07/02/2006

Méli, tu as remarqué l'encombrant "coranix.net" qui n'a d'ailleurs pas frappé que ton blog. Il sévit aussi en France et en Espagne. Il est évident qu'il n'a rien à voir avec coranix.com qui a du fermer - ainsi que d'autres - pour cause de harcèlement sur le site. J'ai fait quelques recherches (légales) et ce que j'ai appris n'augure rien de bon. Je ne dépose pas ici le résultat de cette "enquête", car ce que j'ai appris sur le personnage me laisse penser qu'il s'agit de quelqu'un de dangereux. Pas du tout le genre "petit jeune excité de banlieue". Si toi, ou quelqu'un d'autre, deviez en avoir besoin, je tiens à votre disposition les coordonnées complètes de ce monsieur ainsi qu'un aperçu de ses (inquiétantes) activités.

Écrit par : Phil | 08/02/2006

"Pas de liberté pour les ennemis de la liberté"
disait Antoine Saint-Just en 1793, mais c'était un autre siècle !!! Le 30 mai 1793, il entre au Comité de Salut Public, un gouvernement d'exception sous la présidence de Robespierre. D'un fanatisme démesuré, il dénonce les députés girondins suspects de mollesse et prône la Terreur comme moyen de sauver la Révolution. Il fait voter la loi des suspects qui permet d'arrêter ceux qui «n'ayant rien fait contre la Liberté, n'ont rien fait pour elle». Il proclame froidement : «Ce qui constitue une République, c'est la destruction totale de ce qui lui est opposé».

Charmant garçon ! Je ne peux imaginer que l’encore plus charmant Phil ait repris ses idées !

Écrit par : Agequodagix | 08/02/2006

BLOG A VISITER pour une fois qu'un homme politique belge lance un débat blog, aller voir: http:///WWW.destexhe.blogs.com. çà discutaille sec sur liberté d'expression/respect des religions

Écrit par : tanita | 08/02/2006

coranix Coranix.net ne marche pas plus que coranix.com.

Merci pour ton enquête Phil.

J'ai déjà visité ce site qui bien que assez provocateur contenait des élèments interessant.

Écrit par : Méli | 08/02/2006

M. de Saint-Just se voulait un "vertueux", un "pur", avec tout ce que cela impliquait de fanatisme destructeur, le tout dans une période révolutionnaire où les sentiments même les plus nobles étaient exacerbés. Une sorte de Garde Rouge ou de Pasdaran avant l'heure, intransigeant jusqu'à l'aveuglement et donc forcément cruel. Je ne fais évidemment pas miennes toutes les idées du personnage, au contraire je les vois reprises par ces idéologues complexés de l'Islam qui, sous couvert d'un sursaut moral face à l'Occident, ne savent que hurler des fatwas pour couper des mains et des têtes. Ce sont eux les Saint-Just, les imprécateurs, les vociférateurs. On connait le sort que l'Assemblée Nationale a réservé aux partisans de la Terreur.

Écrit par : Phil | 08/02/2006

reveille toi bjr message urgent connetre cette religion c.est magnifique c.est une richesse pour l.ame (www.beconvinced.com)

Écrit par : jha | 08/07/2007

www.beconvinced.com

Écrit par : jha | 08/07/2007

Ce que je conseille cfr URL

Écrit par : Mehdi | 21/07/2007

un autre site encore plus beau et surtout efficace pour ceux à qui le précédent n'aurait pas suffit : www.beconvincedordie.con

Écrit par : jhié | 04/06/2008

Je suis subjégué par ce que je vient de voir sur ce site tu dit que ta était un musulmans qui a abandonner l'islam mais chere étranger a la base je crois que tu ne la jamais était est ce que tu c'est c qoi Ëtre MUSULMANS? je ne pense pas donc ne fait pas un amalgame entre musulmans et arabe stp sa devient absurde plein de gens dénonce l'islam comme un religion terroriste or ce n'est rien de cela c juste d information mediatique qui circule ..et comme des moutons certains suive sans en informer moi etant musulmane je n'accepte pas c paroles sur ton site c intolérable tu di liberté d'expression mais le probleme c que ya une tolérance de religion aussi .Les gens qui réagisse positivement a ce blog ne sont que des moutons qui n'ont aucune culture.

Écrit par : aicha | 26/11/2009

Les commentaires sont fermés.