29/01/2006

Retour sur le terrain

   - Les Picaros?  Non non , réunion politique (trés correcte) du Hamas  -

 

Entrée trés démocratique à Ramallah : tirs d’armes automatiques, etc etc par les martyr du Temple d’Hérodote ;-)   (des opposants du Hamas). Quel beau pays construit avec nos milliards.  Je crains pour les pauvres non-musulamns restés sur place (en 45 : 55% de chrétien , en 2005 5 % !....résulat de politiques d’intimidation mais comme « ce sont d’héroïque résistant à l’occupation israélienne » on va rien dire  ;-)  )

Le hamas a déjà donné le ton, il n’y aura pas de désarmement !

 Il semble en tout cas probable que les US vont couper le robinet des dollars mais que les pauvres politiciens rampants européens vont continuer a subsidier le terrorislamisme…

Notez aussi que le Hamas est issu du mouvement nazis « les frères musulmans »  (ceux là même qui menacent l’Egypte)

 

James Bond serait il en train de s’occuper d’Ahmedinejad ??? Cfr article sur implication (démentie) du RU dans des tentatives de libération de l’Iran (http://permanent.nouvelobs.com/)

En tout cas une majorité (57%) des américains sont pour une intervention contre l’Iran, encore une ou deux conneries d’Ahmedinejad et l’opinion publique sera à 90%.... Une action en Iran cela serait pour les US un beau moyen de clôturer le dossier Irak (comme l’Afganisthan)…Il existe en tout cas des ordres de batailles (http://www.globalsecurity.org/military/ops/iran.htm) . Après Syrie et puis c’est tout (peut être Palestine ?)

 

Bien plus que du beau blabla , rien de tel que des faits pour montrer « la beauté de l’islam » : Nigeria 1500 à 2000 chrétiens massacrés par les musulmans !  Moi j’appelle ça un génocide ! Les média appellent cela  rien (faudrait pas heurté la sensibilité de nos électeurs- auditeurs) http://www.aipj-news.net/depeches.php?dep=621

 

L'islam agonise ,certes, mais cette longue agonie est une terrible souffrance pour ceux qui attendent...

07:42 Écrit par Meli | Lien permanent | Commentaires (34) |  Facebook |

25/01/2006

L’islam peut il se réformer ?

Cela semble être la question principale

Pourtant il y en a une autre plus importante à se poser :

L’islam n’est il qu’une supercherie ?

En effet à quoi cela servirait il de rénover une maison qui n’a pas de solide fondations…

 

Pour répondre à cette question il faut se mettre au point d’inition principal et analyser avec un œil objectif et surtout laïc (car si on ne fait pas abstraction des religions l’on aura un parti pris)

1°/ l’islam a démarré avec Mahomet ; il existe beaucoup de bibliographies sur la vie de ce personnage mais ce qui est sûr c’est qu’il a ordonné le meurtre, il a trompé la confiance (cfr les sourates de la période de Médine où l’on dit le « Juif est gentil » et par la suite , ayant aquis du pouvoir, le « Juif n’est pas un allié »  (en d’autre mot un ennemi), il a eu des pratiques sexuelles peut recommandable (mineure d’âge, etc…)   cfr le post sur la vie de Mahomet ci-dessous

 

2°/ L’époque où mahomet met son plan à exécution est caractéristique de « shismes » et de création de sectes (surtout orthodoxes) : nestorianisme, etc… ; il est donc dans son élément Initialement l’islam fut consiédéré comme secte chrétienne… mais on a vite changé d’avis…

 

3°/ Pourquoi les « révélations » ne se sont faite que le cap de la quarantaine passée… crise de la quarantaine … (notez aussi ,comme le souligne « Bis », le caractère orgeuilleux de mahomet , l’oriental)

 

etc etc

 

Il semble donc que l’invention de l’islam soit une tentative (réussie) pour Mahomet de s’attribuer des pouvoirs terrestes.  C’est une thèse qui en tout cas tien la route.

A partir de ce moment les différentes sourates et autres hadiths ne servent qu’à documenter ces faits historiques. Il n’y a point d’exégèse à appliquer. Tout texte à plusieurs grilles de lecture

Par exemple, c’est le même que pour Mein Kampf,  ce dernier permet de se faire une idée sur la vie d’Hitler mais il ne faut pas prendre ce livre à la lettre (Mein Kampf est fait pour l’amour du peuple germanique).

 

Réformer l’islam consisterait donc à le dénaturer.  Mais cela pourrais être une étape intermédiaire

Intégrer l’islam dans une sorte de grande soupe , de grande religion universelle ?  Le problème est que des valeurs univselles comme le respect de la vie (présent dans la plupart des autres religions) n’existe pas dans l’islam…. Si tu crois pas en allah t’es un dhimmi  (en attendant d’être mort).

            Maintenant rien ne sert d’être haineux à l’agrad des mahométants ces derniers sont pris dans un système culturel (une secte quoi) et la majorité d’entre eux sont d’honnêtes gens… C’est malheureux tant de bonne ressources perdues….

 

            Comme j’expliquais à ma nouvelle stagière , à qui j’ai demandé une thèse sur le marketing ethnique, il y a eu entre la 4 ème et la 3è/2è génération d’immigrants magrébin une cassure culturelle, ceux dernier refusant l’intégration… dés lors sans racines ils se sont concentrés sur ce qui restait la religion, c’est devenu un phénomène communutaire qui a tourné sur lui-même et se radicalisant de plus en plus…

Elle m’à  proposé les exemples suivants :

La bourka gonflable pour la piscine

Le couteau-égorgeur électrique sur allume cigar

Le voile laissant passer les UV

Le GSM en pain d’épice

 

Elle est bien cette petite non ?

14:44 Écrit par Meli | Lien permanent | Commentaires (42) |  Facebook |

24/01/2006

islam et national socialisme

 

L’islam était donc pacifiste en 1939… ???

 

-          En 1939 , et encore maintenant, bon nombre de mahométants était sympathisant du régime nazis : Rommel a eu bien plus de facilités de la part des autochtones que Mongomery (les « fréres musulmans » qui on remporté un récent succés electoral en Egypte ont pour origine un goupe islamiste combattant pour les nazis en 1942 !). L’islam voyait via la nazisme un prétexte pour combattre les juifs et surtout voyait l’Allemagne comme un libérateur.

-          La Perse en 1939 était nazie et a failli devenir un allié direct de l’Axe ! Les russes et les anglais ont d’ailleurs envahi le pays avant que la Perse ait pu mobiliser ses troupes. Le pays est resté occupé par les troupes russo-britanniques durant tout le temps de la guerre….

-          En 1939 encore , La Turquie a failli basculer dans le camps de l’Axe , seuls des manœuvres de contre espionnages et d’assassinat ciblé du RU ont maintenu ce pays hors du conflit.

-          Les autres pays sous occupation mahométane étaient sous tutelle soit française soit anglaise.

-          En 45 les criminels nazis sont partis former les polices et armées de ces pays (aussi certains pays d’Amérique Latine (c’est beaucoup plus connu). Dans les réflexions d’Adolphe Hitler (que l’on trouvera sur le site islamiste) j’ai noté que ce dernier attribue sa défaite nottament à cause de son alliance avec l’Italie… cette dernière était en effet un frein à une intégration plus directe avec le monde musulman (dixit Adolphe).

-          Enfin il y a bel et bien eu des unités SS musulamne :

o        la « SS Mohammed «  cfr le film de Canal+ « 93, rue Lauriston »

o        la division SS Handschar

http://fr.wikipedia.org/wiki/13e_Division_SS_de_montagne_...)

o        il y avait également une autre divison bosniaque la kama, une divison albanaise composé de beaucoup de musulmans albanais la skanderberg , sans parler des volontaires turkmènes , turcs,… http://www.serbianna.com/columns/savich/071.shtml

o         

-          Il y avait dans l'entourage de Himmler tout un tas de types très étranges, issus des milieux occultistes, dont certains étaient acquis à l'Islam. Je pense entre autre à Rudolf von Sebottendorf, fondateur de la société Thulé

 

Excellent article sur l’islam radical et le nazisme (mosquée de Munich) http://www.checkpoint-online.ch/CheckPoint/Histoire/His0021-MosqueeIslamisteMunich.html

Pour ceux qui croivent encore que l’islam aime bien les juifs allez donc sur http://www.radioislam.org/islam/indexfr.htm

Enfin pour ébaucher les liens nazisme et islamisme http://www.upjf.org/fichiers/dossier_nazis_palestiniens.htm

 

Bref au total bien plus de collabos mahométants que de français… le pire c’est que ces premiers sont encore en action. Très bon site aussi http://aval31.free.fr/

A lire "Le croissant et la croix gammée" par Roger Faligot et Rémi Kauffer, Albin Michel, 1990

12:54 Écrit par Meli | Lien permanent | Commentaires (38) |  Facebook |

21/01/2006

Mouvements geopolitiques irannien ou pure politique intérieure

Après avoir rappellé ses diplomates il y a un mois , l’Iran rapatrie maintenant ses avoir financiers d’Europe (cfr http://www.breitbart.com/news/2006/01/20/D8F8IGAG7.html).

 

Y a-t-il un lien avec la récente élocution de Jacques Chirac quand à l’usage de la bombe ? Une guerre nucléaire se pointe t elle ?  http://www.globalresearch.ca/index.php?context=viewArticle&code=%20CH20060103&articleId=1714

 

Y a-t-il un lien avec l’annonce récente de Ben Laden qui se désengage de la stratégie irannienne

 

Y a-t-il un lien avec la visite d’ Ahmadinejad (qui se trouve actuellement en Syrie) vient avec une dizaine de mouvements terroristes palestiniens, dont le Hamas, le Djihad Islamique de Palestine et le Front Populaire pour la Libération de la Palestine (FPLP). le révisionniste Ahmadinejad a assuré à ses interlocuteurs qu’il « soutenait avec force la lutte du peuple palestinien ».  (Je rappelle que le Hamas revendique l’Andalousie… !)

 

Ou bien finallement ,cherchant à compenser leurs échecs les régimes islamiste veulent donner ainsi à l’opinion des satisfactions d’amour-propre national…

 

Mes quels échecs ? Vous ne voyez pas ?  Il y a environ 1400 ans il y a eu une réforme qui devait offrir bonheur et bien être à tous… 1400 après on a pas avancé d’un iota …

 

"La stratégie du positionnement
évite la réalité et favorise l'illusion"
Sun Tzu, L'art de la guerre

06:55 Écrit par Meli | Lien permanent | Commentaires (37) |  Facebook |

18/01/2006

Mahomet, le commercant trés habile

(tiens l'archange a des traits féminins non?) - http://www.memo.fr/article.asp?ID=PER_MOY_010 -

Comme la question a été soulevée, voici une compilation de texte sur la vie de Mahomet :

 

Les débuts de Mahomet

Mahomet est probablement né en 570 à la Mecque dans une riche famille de la tribu des Quraychites. Son père s’appelait Abd Allah, Allah étant un nom répandu à l’époque parmi les arabes. Devenu très tôt orphelin, il est élevé par son oncle Abu Talib qui l’emmène lors d’expéditions commerciales en Syrie. Le jeune Mahomet rencontra là-bas de nombreux juifs qui l’influencèrent de manière déterminante dans ses conceptions monothéistes. Parallèlement, il se mit au service d’une riche veuve, Khadija, avant de l’épouser. Son sens de la réussite sociale s’affirme donc assez tôt, comme le prouve ce mariage de raison qui lui permit de jouir d’une situation honorable.

Selon l’Islam, Mahomet commença à avoir des visions au Mont Hira, de sorte qu’il fut convaincu que Dieu l’avait choisi pour servir de messager. C'est une époque où il cotoyait beaucoup un ermite chrétien (Bahira) et un oncle Waraca porté sur le monothéisme judeo-chrétien.  Il révéla publiquement ses visions en 613 aux mecquois. Les riches marchands de la ville s’opposèrent à Mahomet, à cause de ses premiers succès et de ses critiques véhémentes contre leur mode de vie. Mais pour tenter de se concilier leur bonne grâce, Mahomet admet que les divinités païennes de la Mecque pouvaient intercéder auprès de Dieu. Cette concession théologique dénote un opportunisme religieux qui, devant une situation politique délicate, n’hésite pas à nuancer ses principes monothéistes. Ce n’est que plus tard qu’il condamna ses anciennes paroles rejetées au statut de Versets Sataniques (cfr plus bas) . Durant sa phase mecquoise en effet, une modération relative caractérise ses prises de positions religieuses et politiques.

Après la mort de son oncle Abu Talib et de sa femme Khadija, sa situation à la Mecque s’empira. L’élément décisif fut la rencontre avec un groupe d’habitants de Médine qui s’allièrent à lui pour régler certains de leurs problèmes politiques. Ils se convertirent au monothéisme affirmé par Mahomet, puis s’en retournèrent à Médine. Un groupe plus important de médinois s’allièrent ensuite avec Mahomet, de sorte que ce dernier quitta finalement la Mecque pour Médine en 622. Cette période correspond à l’Hégire, ou début de l’ère islamique. Pour un musulman, cette date constitue le point de départ d’une période prometteuse, mais pour Mahomet, elle signifie le début d’un radicalisme politique qui ira crescendo durant sa phase médinoise.

La radicalisation médinoise

Arrivé à Médine, Mahomet rassembla ses partisans médinois et mecquois sous une même communauté, l’ouma. Il rédigea un document appelé Constitution de Médine où il appela à la guerre sainte. Après six mois à Médine, il lança des raids pour capturer des caravanes mecquoises allant en Syrie. Il attaqua notamment une caravane durant le mois sacré des païens, s’appropriant un cinquième du butin. Cette violation du mois sacré scandalisa les médinois, mais Mahomet réussit à se concilier de nouveau leur confiance.

Entre-temps, les relations avec les juifs devinrent de plus en plus difficiles. Précisons qu’à l’époque, Médine était occupé par huit clans arabes et trois clans juifs. A ses débuts Mahomet gardaient en haute estime les juifs, eux dont il devait tout sur le plan religieux. Des juifs appartenaient probablement à son entourage, peut-être des samaritains. Mais justement, comme il s’attendait à ce que les juifs fussent les premiers à accueillir favorablement son message monothéiste à Médine, il fut rapidement déçu par leur méfiance et leur frilosité. En effet, les juifs ne le recevaient pas comme leur prophète. Au comble de l’amertume, il se détourna du judaïsme et développa une religion qui tira désormais sa source mystique d’Abraham, et non plus de Moïse. Le divorce avec le judaïsme était consommé.

En 624, il se lança dans une attaque contre une caravane mecquoise à Badr. Préalablement informés des plans de Mahomet, les mecquois tentèrent d'intervenir mais les musulmans finirent tout de même par les mettre en déroute. Ce succès, connu sous le nom de victoire de la bataille de Badr, contribua au prestige de Mahomet, bien qu’une vulgaire histoire de razzia et de pillage en fut à l’origine. Parmi les prisonniers se trouvait un dénommé Al Nadr qui s’était autrefois illustré en se moquant du prophète à la Mecque. Ivre de vengeance, Mahomet en profita pour l’exécuter, et Al Nadr devint la première victime connue du manque d’humour islamique…

Une année après toutefois, les mecquois tinrent leur vengeance en battant les musulmans à la bataille d’Ohod. Cette première défaite de l’Islam ébranla l’esprit de nombreux croyants, mais Mahomet détourna le sens de cette défaite en imaginant qu’Allah avait voulu mettre à l’épreuve les croyants.

L’extermination des juifs

Enfin les mecquois tentèrent une attaque massive contre Médine, ou « bataille du fossé » en 627. Ils assiégèrent la ville, mais durent abandonner leur entreprise à cause d’un fossé qu’ils ne purent franchir. C’est à l’issue de cette bataille que Mahomet ,reprochant aux juifs leur prétendue trahison, ordonna l’extermination des membres mâles de la tribu des Qurayza. Emmenés par groupe de cinq, ces hommes sont tous décapités et jetés dans des fosses communes creusées par les musulmans. Les femmes et les enfants sont vendus comme esclaves. Après le carnage, Mahomet prend pour concubine la belle Rayhana, veuve de l’un des suppliciés.

Après quelques ultimes escarmouches sans succès, les Koraïchites de la Mecque comprennent qu’il ne leur reste plus qu’à se soumettre. C’est chose faite par le traité d’Hodaïbiya en 629 qui autorise les musulmans à effectuer un pèlerinage l’année suivante à la Mecque. En janvier 630, Mahomet entre à la Mecque à la tête d’une armée de 10 000 hommes et sans effusion de sang. Il se rend à la Kaaba, le sanctuaire de tous les Arabes, frappe les idoles aux yeux et ordonne de les détruire avant de retourner à Médine. Enfin en mars 632, peu avant de mourir, le Prophète accomplit un pèlerinage de trois jours à la Kaaba débarrassée de ses idoles. Il recommande alors à ses fidèles d’accomplir au moins une fois dans leur vie ce pèlerinage.

Mahomet et les femmes

Avant son entrée en politique, Mahomet n’eut que la riche Khadija comme épouse, son aînée de quinze ans. Aucun de ses enfants de sexe mâle ne survit, ce qui, dans la société bédouine, est un signe d’impuissance (abtar) et d’opprobre. Il est certain que cette descendance exclusivement femelle fut mal ressentie par Mahomet, et que ce dernier, les premiers succès aidant, chercha à placer nombre d’épouses et de concubines dans son lit.

Certes, la société arabe païenne pré-islamique autorisait la polygamie, mais il faut bien garder en esprit que Mahomet se revendiquait comme un monothéiste proche des juifs, non comme un païen. D’ailleurs Mahomet rejetait de nombreuses coutumes païennes, telles les "flèches du sort" citées dans le Coran (s.5, v.92), et avait adopté les mœurs juives de l’époque, ainsi leurs interdits alimentaires (s.5, v.4). Or les juifs refusaient la polygamie. Par conséquent Mahomet avait probablement conscience de se contredire lui-même en admettant la polygamie, cette coutume païenne qu’il aurait dû logiquement haïr, et son entourage d’origine juive devait s’en étonner. Pour régler ce petit problème diplomatique, une autorisation spéciale fut gracieusement accordée par Allah à Mahomet pour que ce dernier puisse épouser plusieurs femmes. Aussi de nombreuses femmes passèrent dans sa couche, parfois contre leur gré comme Marie, la captive copte.

Concernant le sexe, Mahomet ne connaissait ni règles ni contraintes. En effet, même si la plupart de ses mariages répondaient à un intérêt politique pour se concilier des alliances avec d’autres clans, le pouvoir de son seul désir s’exprima en de maintes occasions, comme l’illustre son aventure avec Zainab, la femme de son propre fils adoptif Zaid. Pour se justifier contre toute accusation d’inceste, Mahomet inventa une histoire incroyable où il reçut l’ordre divin de l’épouser. Selon l’Islam, un jour qu’il aperçut Zainab, Mahomet fut ébloui par sa beauté, et tout confus il rentra chez lui. Allah, qui fait décidément bien les choses, lui demanda alors de la prendre comme épouse, sans qu’on ne sache vraiment pourquoi. Mais encore prisonnier de ses scrupules, Mahomet aurait demandé la permission à Zainab qui aurait trouvé l’idée tout à fait ingénieuse, bien évidemment, puis à son fils Zaid qui accepta joyeusement de divorcer pour répondre au désir légitime de son père…

Mahomet épousa également Aïsha quelques mois avant l’Hégire, alors que lui avait passé la cinquantaine et qu’elle-même n’avait que… 6 ans. Fort heureusement, le prophète attendit sagement ses 9 ans avant de passer à l'acte. Puis Aïsha devint l’épouse préférée de Mahomet(hâdith 67 39). Dans certains pays appliquant la charia, cette histoire scabreuse avec une fillette de 9 ans fixe l’âge légal du mariage islamique. Soulignons que si Mahomet avait créé sa religion à notre époque, toute la presse se serait déchaînée contre lui en l’accusant d’être un affreux gourou pédophile… mais bon passons

Contrairement à la pudeur chrétienne, l’Islam ne rejette d’ailleurs pas les joies du sexe pour le croyant tué au combat. Arrivé au paradis en effet, le combattant musulman se voit accordé de nombreuses houris « aux gros yeux », ou vierges célestes, pour son bon plaisir. Les fantasmes d’une copulation éternelle imprègnent jusqu’à l’esprit des terroristes islamistes qui, dans leur esprit malade, enveloppent soigneusement leurs parties génitales avant de s’exploser. Pourtant ils devraient pouvoir s’en passer, car l’Islam donne même des détails pornographiques sur les détails du pénis dont seront heureusement dotés les croyants au paradis, ainsi un phallus « lisse comme un œuf ».

Les meurtres personnels de Mahomet

A ses débuts mecquois, Mahomet prêchait une religion relativement pacifique, axant son message sur la foi et sur la rédemption (influance de l'ermite chrétien ?). Cette phase de modération correspondait-elle réellement à son état d’esprit, ou bien ne traduisait-elle surtout que sa prudence politique, lui qui devait se confronter à l’hostilité des puissants marchands de la Mecque ? Sitôt échappé à Médine au milieu de ses partisans, Mahomet commis nombre de meurtres politiques ou personnels d’une cruauté parfois insoutenable.

Nous avons vu qu’à l’issue de la bataille de Badr, il fit exécuter Al Nadr dont il n’appréciait guère les plaisanteries. Comme on lui jetait la tête d’un autre prisonnier décapité, Mahomet s’écria : « Cela m’est plus agréable que le plus beau chameau de toute l’Arabie ». Puis Ocba fit les frais de la nouvelle religion crée par Mahomet, cette religion censée louer un dieu miséricordieux, selon un passage de la Biographie du Prophète :

« Deux jours plus tard (…) Ocba fut renvoyé pour être exécuté. Il tenta de protester et demanda pourquoi il devait être traité avec plus de rigueur que les autres captifs. « En raison de ton inimité avec Allah et son prophète », répondit Mahomet. « Et ma petite fille ! cria Ocba dans l’amertume de son âme, qui prendra soin d’elle ? ». « Les feux de l’enfer ! » s’exclama le prophète. Et à cet instant, la victime fut fendue jusqu’aux pieds. « Misérable que tu es ! » continua-t-il, « et persécuteur ! Mécréant qui ne crois ni en Allah, ni en son prophète, ni en son livre ! Je remercie le seigneur qui t’as tué, et ainsi a consolé mes yeux ».

On remarquera que le seul reproche que Mahomet formule pour justifier le meurtre d’Ocba, c’est son impiété. Ocba n’était ni un bourreau des premiers musulmans, ni un meurtrier sanguinaire. Il mourut pour la simple et bonne raison qu’il refusa l’Islam, fidèlement à ses convictions personnelles.

Ces assassinats troublèrent cependant quelques âmes sensibles, puisque le prophète trouva le moyen de se justifier par une nouvelle révélation : « Il n’appartient pas au prophète de faire des captifs, tant que, sur Terre, il n’a pas complètement vaincu les incrédules » (s.8, v.67).

Mais Mahomet assassine aussi des femmes. La poétesse Asma bint Marwan avait composé des vers contre cet étranger de Mahomet dont la nouvelle religion l’indignait. Apprenant ses dires un peu trop injurieux à son goût, Mahomet questionna : « N’y aurait-il donc personne pour me débarrasser de la fille de Marwan ? » Un serviteur zélé de Mahomet se porta volontaire en assassinant la malheureuse dans son lit. Lorsque ce serviteur exprima ses craintes quant à la réprobation possible d’Allah devant ce meurtre, preuve que les remords étaient parfois supérieurs dans le cœur de ses guerriers que dans le sien, Mahomet le rassura en lui disant que « même deux chèvres ne se disputeraient pas pour cela ». D’autres poètes suivirent sur la liste noire des assassinés, tel Abu Afak, lui qui avait osé critiquer le prophète.

Mahomet ordonna également le meurtre de Kab ibn al-Ashraf, fils de femme juive, qui tenta de mobiliser les foules mecquoises contre le prophète. Se faisant passer pour un ami, des partisans musulmans l’assassinèrent durant la nuit, près d’une cascade. On remarquera la tromperie qui précéda cet acte odieux, preuve que Mahomet n’obéissait pas toujours au code de l’honneur dès qu’il s’agit de sa personne. Au contraire, il félicita ses serviteurs qui jetèrent à ses pieds la tête coupée de Kab. Au milieu des assassinats qui touchèrent ensuite nombre de juifs, un homme s’écria même, voyant le meurtre d’un juif tué par son ancien ami musulman, que « une religion qui pousse à faire cela est certainement merveilleuse ! ».

Conclusion

Contrairement à Jésus qui subit la condamnation des hommes avant de souffrir sur la croix, Mahomet mourut en pleine gloire terrestre, à la fois puissant et respecté par ses contemporains. Les nombreuses conquêtes militaires lui conférèrent des droits inimaginables sur des populations entières, et ses révélations divines, bien qu’arrangées pour satisfaire ses penchants humains, lui accordèrent une autorité considérable sur les hommes. Certes, un intérêt sincère pour la religion a certainement dû guidé Mahomet, durant sa première phase à la Mecque. Mais dès qu’il comprit son indiscutable pouvoir de conviction sur ses proches, son éloquence et son charisme incontestable, Mahomet devint un puissant manipulateur des esprits au service d’une cause essentielle à ses yeux : l’unification politique des arabes sous son égide, lui le seul intermédiaire avec le divin.  Dés lors l'islam devient instrument politique de conquête.

Bien sûr, il est assez probable qu’il croyait réellement en l’existence du dieu monothéiste dont parlait les juifs, mais en aucun moment Mahomet ne montre un intérêt excessif pour la discussion théologique, la recherche de l’absolu ou l’approfondissement personnel de la foi. La plupart, voire la totalité de ses croyances ne sont que des récupérations compilées du judaïsme, du paganisme, du christianisme apocryphe ou encore du zoroastrisme. Rien dans l’Islam ne constitue une innovation majeure sur le plan de la spiritualité intérieure. Il n’avait pas épousé le christianisme parce qu’il avait mal saisi le concept de la Sainte-Trinité, croyant que les chrétiens croyaient réellement en trois dieux. Mahomet n’était pas un intellectuel, mais un homme pratique doué d’une intelligence déterminante.

Il avait compris que l’unification des arabes passait logiquement par l’unification des dieux autrefois païens en une seule personne : Allah.

 

réf : http://www.herodote.net/Dossier/Mahomet.htm

       http://www.webarabic.com/portail/encyclopedie/index.php?c... 

       http://www.aceiweb.org/

        http://www.risala.net/

 

05:55 Écrit par Meli | Lien permanent | Commentaires (54) |  Facebook |

15/01/2006

Les sacrifices rituels- résumé

Résumons nous donc sur le sujet

1°/On convient ,je suppose, à peu prés tous pour dire que tuer sans nécessité n'est pas une attitude correcte ;
2°/ Manger est un besoin de base, qui dans la pyramide des besoins existe avant le besoin de spiritualité ; Manger est obligatoire pour vivre. (on pourrait déjà s'arrêter ici , toute autre argumentation est déjà superflue)
3°/ La Nature a construit une chaine alimentaire, un cycle de vie et de mort dans lequel l'homme s'inscrit mais par rapport auquel l'homme prend conscience et donc est confronté au dilemme entre le point 1 et 2
4°/ Devant assurer sa propre survie alimentaire (et aussi économique peut être ... il faudrait une révolution des moeurs pour devenir majoritairement végétarien?) l'homme est contraint d'abattre des animaux qu'il fait le plus proprement possible. Il y a certes des choses condamnables comme les usines à poulets ou les porcheries industrielles mais le fermier qui élève ses bêtes le fait le plus souvent avec un respect de l'animal (pour lui le fermier est le mâle dominant). Est ce à dire que l'animal est heureux ? Je n'en sait rien ce problème est tout autre.
5°/ Ce site (islamsatanisme) traite des dérives de l'islam par rapport à l'Humanisme et la Démocratie; à ce titre je condamne toute pratique où un être vivant est tué pour des nécessités "de groupe". celui qui veux condamner la torramachie n'a qu'à créer son site "torramachiesatanisme". Je ne connais pas le nombre de victime par torramachie en Belgique mais il est certainmenet infinitésimal par rapport aux abattages de l'aid .En outre on ne peux pas justifier un massacre par un autre massacre (c'est revenir à Emir Kir qui dit que puisque les européen ont massacré les Juifs , les ottomans peuvent bien massacrer les Arméniens!)
6°/ Et l'aspect "culturel" alors ? Allez donc le jour de Noel avec une dinde vivante dans un abattoir et demandez aux gens sur place si il est possible d'égorger vous même les animaux ,histoire de faire honneur à Skippy... l'ambulance de l'asile psychiatrique vous attend déjà à la sortie! c'est ce qui se passe pour "raisons culturelles"lors de l'aid . Mais c'est vrai il faut "organiser les abattages afin d'éviter les abattages clandestins"!... c'était l'argumentation des esclavagistes européens qui pour contrer les raffles des esclavagistes arabes(c'est là le vrai origine de l'esclavagisme) ,et prendre part au butin, ont organisé une "industrialisation" de la chose. Non en réalité nos sociétés souffrent d'un complexe par rapport à la religion catholique et d'un complexe par rapport à ces minorités. Et à ce titre et pour des raisons électoralistes (le marketing ethnique) organisent avec les deniers publics ces massacres.
Conclusions :
1°/ celui qui veux manger du mouton n'a qu'a suivre le système mis en place et se rendre à la boucherie du coin. Interdisons les abattages rituels
2°/ La société doit avoir une identité car une multi identité équivaux à ne pas en avoir du tout : il y a un système il faut le respecter ou bien aller vivre dans un pays qui réponde au système souhaité par l'individu . Je l'ai fait et je m'en porte "vachement" mieux : je suis arrivée en Belgique il y a 30 ans, ces poliques de multiculturalité n'existaient pas: je me suis intégrée en Belgique, je suis devenue belge à part entière, j'ai laissé mes pratiques culturelles à la frontière...


... et en plus (post précédent) ce rite est là pour illustrer une des nombreuses perfidie de mahomet (manipulation des tribus juives) : non seulement il faut relire le coran mais le mettre dans son contexte historique et admettre une analyse contradictoire.... si la chose n'est pas acceptable c'est que l'édifice n'est pas fort solide....

 

En tout cas le débat est lancé et pas que sur ce blog http://www.col.fr/judeotheque/archive.web/L%E2%80%99abatt...

 

Pour ceux qui veulent en savoir plus sur ce rituel de ouf http://www.islamophile.org/spip/article1190.html  (c'est dingue, dingue , dingue)



10:31 Écrit par Meli | Lien permanent | Commentaires (38) |  Facebook |

14/01/2006

Respect de la Vie ou aboubement devant "l'identité culturelle"

L’homme déforme les choses à cause qu’il a une conscience (certains disent à cause de cela que l’homme est un « animal malade »). Quand j’observe les arbres pouser , quand je regarde avec quelle tenacité les oiseaux du jardin luttent dans leur vie de tous les jours ; je ne peux pas rester sans admiration devant cette fabuleuse énergie et on doit bien penser qu’il y a un moteur derrière tout cela. Est ce uniquement l’instinc de survie ou bien une volonté céleste, chacun est libre tant qu’il ne nuit pas à l’instinc de survie des autres .La spiritualité c’est ce qui permet de contrebalancer la conscience et de donner un certain sens à la vie, c’est ce qui pourrait peut être nous distinguer des animaux … ? Je pense que nous sommes plutôt des grands singes de plaine… mais pourquoi donc possède t on une conscience ?  Tous mes animaux ont leur propre personnalité qui résulte si je peux dire d’expériences antérieures différentes (« l’algorithme » à reçu d’autres variables), cette personnalité a un sens en ce qui concerne leur adaptabilité dans un nouveau milieu… mais la conscience cela servirait à quoi ?

J’ai déjà parlé dans mon blog précédent d’un livre : «  Le comportement animal – psychobiologie, éthologie et évolution » (http://universite.deboeck.com/livre/?GCOI=28011100686360),  il se termine par : « Les animaux peuvent percevoir l’état de leur corps et leur comportement, mais cela n’implique pas forcément une conscience… des manifestations physiologiques des émotions surviennent chez de nombreux animaux mais cela ne veut pas dire que les animaux font l’expérience de l’émotion de la même façon que les hommes… » Je ne suis pour mes animaux que la femelle dominante du clan… ils « m’aiment » parce que je domine. Si il y a une chose que mahomet avait bien comprise c’est ce dernier point : dominer c’est reigner, il a appliqué la première loi du marketing  « Law of leadership : it’s better to be first , than it is to be better ». Cfr le livre"Secrets of the Koran" de Don Richardson http://www.assistnews.net/ansarticle.asp?URL=Stories/s030...

            Conscient ou non de la mort , l’animal est en tout cas stressé et il souffre. Nous ,qui sommes des animaux avec un certains pouvoir de dominance sur les autres ,devont faire le maximum pour minimiser la souffrance et les meurtres inutiles : certes la torramachie est à condamner au même titre que la « fête » du sacrifice, mais jusqu'à présent mon voisin de fait pas corrida dans son jardin. Il faut s'attaquer au plus gros problème qui est celui venant de l'islam

            Je mange de la viande (de moins en moins) et je suis consciente que cela vient d’un animal tué en abattoir mais je n’ai pas organisé sa mort en fête pour honorer des divinités ou pour mon plaisir. Manger est une nécessité. On peux faire la fête sans tuer un animal

            "Il faut nous familiariser avec l'idée que nous sommes solidaire de tout ce qui vit » .Albert Schweitzer, une autre référence en matière de théologie et de spiritualité. Voilà en tout cas une ethique du respect de la vie qu’il faudrait voir parmi nos médias . ( http://www.schweitzer.org/french/asfind.htm )

17:30 Écrit par Meli | Lien permanent | Commentaires (16) |  Facebook |

13/01/2006

« Baise la main que tu ne peux pas encore couper »-proverbe arabe

Il y a beaucoup des gens qui sont aveuglés par la coupure "Ce n'est pas dans le contexte du coran!". L'hypocrisie est cultivé comme un art
Lisez l'article  "The Janus Face of Islam" : vous aller penser complettement autrement!
http://www.faithfreedom.org/Articles/abulkazem/face_of_islam.htm.


ATTENTION IL N'EST PAS INTERDIT DE MENTIR EN L'ISLAM EN FACE DES INFIDÈLES!

 

Dans le post précédant on voit que l’argumentation de base est : comme il y a déjà des génocides en Europe il peux bien en avoir en Arménie… comme il y a des généocides d’animaux (lors des crises sanitaire) il peux bien en avoir lors de l’Aïd.  Se réjouir avec ses enfants dans une cave en égorgant/décapitant/ étripant un mouton vous trouvez cela  normal ?? Est ce normal que la collectivité débourse des sommes collosales pour supporter ces pratiques sataniques ??? (quand on additionne frais vétérinaires, de nettoyage , de location, d’assurance, quand on prend en compte que 6000 moutons sont « vendu » pour quelques centaines d’euro (prix normal (allez donc demander à votre boucher) presque 1000Eur).. cette « fête » coûte à la collectivité (soit disant laïc) plusieurs centaines de millier d’euro !!)


A lire absolument The prophet of doom ;"Le prophète de la Mort" http://www.prophetofdoom.net/
The Islam Invasion par Robert Morey L’invasion islamique http://www.chick.com/catalog/books/0173.asp
Scrutinizing Rumors And Exposing Hoaxes http://answering-islam.org.uk/Hoaxes/index.html

Un livre très interessant s'appèle « Pourquoi je ne suis pas musulman » de Ibn Warraq
Remontant aux sources historiques, sociologiques et culturelles de la religion islamique, Ibn Warraq se livre à une "autopsie" particulièrement intéressante du coran, des Hadits et des autres écrits fondateurs de l'islam. En particulier, il démontre que le terrorisme islamique n'est nullement un "accident" de l'islam, mais la conséquence directe des nombreux appels à la "guerre sainte" contre les Infidèles que contient le coran. De plus, mohamet est démystifié : Ibn Warraq montre comment cet homme supérieurement intelligent et ambitieux réussit à manipuler les consciences et à mobiliser les foules trop crédules au service de sa puissance, de sa richesse et de ses bons plaisirs - y compris sexuels. La lecture de ce livre parfaitement documenté et référencé constitue un choc pour tous ceux qui croient encore que l'islam demeure une religion pacifique. http://www.amazon.fr/exec/obidos/ASIN/2825112593/qid%253D992476678/171-0358579-2948254  (malheureusement en rupture de stock)

05:19 Écrit par Meli | Lien permanent | Commentaires (38) |  Facebook |

10/01/2006

Egorgez, egorgez au nom d'allah

Essentiellement, l'Aïd-el-Adha (ou Aïd-el-Kebir "la grande fête") est le souvenir du sacrifice d'Abraham. Dieu lui a demandé de sacrifier son fils unique, et il était prêt à le faire, pour montrer sa soumission à Dieu ("muslim" étymologiquement veut dire "soumis")…ça c’était pour permettre à mahomet de s’allier avec des tribus juives….qu’il a par après exterminées…

 

C’est d’abord assez bizarre comment un gouvernement soit disant laïc met tout en œuvre pour que cette fête soit « réussie » , je parie que le budget de l’Aid à Bruxelles est plus important que le budget de Noel pour la construction de crèches : abattoir, call center multilangue gratuit,…  Tien au fait c’est qui au Cabinet du Secrétaire d’Etat en charge de la Propreté Publique. ?  Emir Kir, vous savez l’élu PS révisioniste (pour lui il n’y a rien eu en Armenie…sauf que à la place des moutons c’était des Arméniens).

 

Revenons sur ce rituel qui est assez interpellant. Il s’agit d’égorger le plus de moutons possible (histoire d’étaler son status social). Mais attention il convient que le mouton sente bien la mort venir, il faut l’égorger encore conscient et le laisser se vider de son sang . Quand on coupe l'animal, on doit dire "bismilahmanirahim" et on lui coupe la tête…Dans les pays mahométants pris de frénésie meurtrière on n’hésite pas a égorger moutons, boucs, agneaux, journalistes (ah non ça c’est moi qui le rajoute   )

http://www.assoaime.net/article111.html

http://membres.lycos.fr/bertieru/sujet.html

 

Pourquoi les associations restent muettes sur le sort de ces pauvres êtres.  Seul Gaia semble bouger http://www.gaia.be/fr/nieuws/190105.html

 

13:16 Écrit par Meli | Lien permanent | Commentaires (79) |  Facebook |

08/01/2006

HEMEL HEMPSTEAD, terminal pétrolier londonnien

Encore un truc dont on ne parle plus… Il y est quand même étrange qu’une installation aussi stratégique prenne feu aussi violamment et rapidemment simultanément à plusieurs endroits (3 explosions simultanées)… London n’est il pas dans le colimateur des djihadistes ?

Pour les détails : http://fr.wikipedia.org/wiki/Catastrophe_de_Buncefield_(1...)

 

Il semblerait que pour des raisons d’assurance (n'intervenant pas pour des causes terroristes) les revendications soient restées muettes…???  Le  MI5  serait il si puissant pour faire taire mondialement une revendication , et les assurances elles ont aussi des moyens?? Je n’en sais rien ? Etrange ! 

En tout cas une théorie trés sérieuse circule sur l’implication des artificiers de Ben Laden : http://www.observabilis.com/ :

 

 "Une vidéo d'Al Qaïda diffusée sur l'internet 4 jours avant les explosions du terminal pétrolier près de Londres appellait à des attaques ciblées sur les infrastructures stockant du "pétrole volé aux musulmans du Moyen Orient""

 

On sait en plus qu’ils sont assez attentifs à l’impact psychologique alors le choix de la date  (dimanche 11 décembre) ne semble pas être le fruit du hasard…

 

Même histoire que pour AZF Toulouse....

 

 Vivement la fin des énergies fossiles : plus de pollution écologique (effet de serre,…) et plus de pollution sociologique (terrorislamisme,…)

 






07:42 Écrit par Meli | Lien permanent | Commentaires (7) |  Facebook |

Versets Gharanigh - l'islam dénudé

Tous les imams et ayatollahs connaissent l'existence des versets Gharanigh, mais ils n'aiment pas beaucoup en parler (comme on a pu le voir à l'occasion de la fatwa lancée contre l'écrivain Salman Rushdie), car ils montrent que Mahomet n'était qu'un manipulateur et un opportuniste.
 
A propos de ces fameux versets que Satan aurait fait prononcer à Mahomet (versets sataniques), Tabari écrit :
« Puisque le prophète d'islam s'était aperçu du fait que la tribu Quoriche était réticente à son égard et puisque cela lui fut pénible à supporter, il souhaita que quelque chose vînt de la part de Dieu pour les rapprocher à lui ; lorsque cette idée a émergé dans son esprit, Dieu a révélé ces versets :

Serment à cette étoile quand elle se couche, que votre ami ne est pas égaré et n'a pas adhéré au faux et ne parle pas suivant son désir.

(la sourate Nadjm- l'Etoile- les versets de 1 à 3).


Et lorsqu'il arrive à ce verset :

Apprenez-moi sur la Lât, l'Osâ et Manât, cette troisième et dernière idole.


A ce moment-là le Satan lui fait dire que :

Ces idoles sont éminentes et leur intercession est affirmée.

(la sourate Nadjm, les versets 19 et 20)


Lorsque les Quoriche ont entendu la vénération de leurs dieux (par Mohammad), ils s'en sont réjouis et lorsque Mohammad est, dans son énonciation, arrivé au moment où il fallait prosterner, il a fait la prosternation et les autres qui étaient dans la mosquée, contents de la vénération de leurs dieux par Mohammad, en ont fait autant. Tout croyant ou renégat s'est prosterné... et quand les Quoriche sont sortis de la Mosquée, ils furent joyeux et disaient : Mohammad a rappelé nos dieux en bons termes et les a traités d'éminents dont l'intercession est approuvée... »
Plus tard, quand Mahomet reviendra sur ses déclarations païennes, il fera dire à Allah :

"Avant lui aussi, les prophètes avaient des souhaits et le Satan a fait venir leurs souhaits dans leur énonciation".

(la sourate Hadj - le pèlerinage de la Mecque -, le verset 52)


Avant toi, nous n'avons chargé aucun envoyé ni apôtre, sans qu'au moment de leur énonciation le Satan n'y fasse des suggestions. Dieu abroge ce que le Satan a suggéré. (Tarikh al Moulouk va al Rossal - page 880)


Il s'avère évident, encore une fois, que Mahomet se servait d'accords, de négociations, d'attaques, de batailles, d'offensives, de discours, d'alliances, ou d'admissions des religions antérieures à la sienne, afin de renforcer le camp de l'islam. Il par exemple intégré dans son message des fragments mal compris de zoroastrisme, de judaïsme, de christianisme, d'astrolâtrie, etc. Ainsi que Tabari a dit :

« Le prophète d'islam, en acceptant l'éminence et l'intercession des idoles des Quoriche, voulait convertir ces derniers en son propre rite, et il a réussi. Car tous les païens ont prosterné avec lui et ont fait le témoignage (shahadateïn). D'autre part, les trois grandes idoles des Quoriche Lât, Osâ, et Manâ sont les idoles qui se trouvaient dans la Kaaba avant l'émergence de l'islam et le prophète d'islam lui-même avait effectué des tournés de vénération autour de la même Kaaba avec ses idoles et son père en fut le portier. Son grand père et ses oncles avaient des noms composés dont le préfixe fut " servant" et suffixe consistait en le nom d'idoles. Comme Abdé Manaf (qui est le grand ancêtre de Mohammad). Abdé Manaf signifie le servant de la belle idole Manaf, Abdé al •sâ, signifie le servant de l'•sâ et Abd al Dar, signifie le servant de la maison d'idoles, la Kaaba. »

 


Réf : http://fr.wikipedia.org/wiki/Les_Versets_sataniques

 http://perso.wanadoo.fr/aria7000/SECRETS9.HTML

http://www.bernard-raquin.fr/spiritualite/versets-sataniq...

« Femmes et Guerres en islam politique » http://www.avairan.com/parution.htm











06:45 Écrit par Meli | Lien permanent | Commentaires (7) |  Facebook |

07/01/2006

Merci à tous mes supporters/trices

L‘histoire qui me concerne à savoir une censure de Skynet allumée par des illuminés démontre que l’amité qui me lie à vous n'est pas que virtuelle . Je suis vraiment touchée (étonnée et émue) de vos mails de protestation vers Skynet.

 

Quand j’ai démarré ce blog je m’attendais bien sûr à une inimité , le manque d’argumentation et la vérité provoquant souvent chez des sujets fanatisés une réaction violente,  mais pas à une amitié et un succés si important.

 

L’avenir est ce que l’on en fera et grâce à votre liberté d’esprit et à votre combativité il semble qu’il sera radieux, loin des inégalités et des totalitarismes.

 

            J’ai maintenant un devoir envers vous tous de reconstruire et de continuer ce blog le plus correctement possible.

 

            Hier j’ai trinqué à votre santé à toutes et à tous des bouteilles de Laurent-Perrier reçu récemment en cadeau (et en plus c’est moi qui ai eu la fève de la galette… ;-)  ). Santé à tous et bonne année… yohoo en route vers la Reconquista des esprits libres !     

           

Pour la petite histoire Skynet avait censuré l'accés de mon blog et envoyé des menaces de contrôles ,j'ai moi dés lors commencé à supprimer des passages et images "trop sensibles" et j'ai même invité Skynet à fermer mon blog si il le jugait utile....

Maintenant en V2 tout est clean, on en ressort tous grandis et "aguerris" .... merci pour cette victoire acquise grâce à vous.



08:29 Écrit par Meli | Lien permanent | Commentaires (4) |  Facebook |

06/01/2006

Origine de l'Islam, culte profane du Dieu Lune, dieu des ténèbres et de l'obscurité

Jean 4:1 Bien-aimés, n'ajoutez pas foi à tout esprit; mais éprouvez les esprits, pour savoir s'ils sont de Dieu, car plusieurs faux prophètes sont venus dans le monde.

Sur certains drapeaux de pays mahométans, et certaines mosquées on peut voir un croissant de lune. Mais qu'est-ce que cela signifie il au juste? On sais que le Ramadan suit la Lune montante et descandante idem pour les mois, etc... Pourquoi tant de référence à la lune ?
 
La Lune symbole de l'obscurité a été depuis longtemps divinisé en opposition au soleil symbole de la lumière....

Il y a un lien évident et étroit entre le dieu lune et Allah !
 
Selon la Tradition en Islam le Sahîh de Bukari 64.48.7, il y avait 360 statuettes représentant autant de divinités au moment où il reconquit La Mecque en 630. dont Baal le seigneur, et maître du lieu, c'était le nom donné par les Sémites de l'Ouest Coran 37.125 Les diverses divinités mentionnées dans le Coran sont: 71.23: Wadd, Suwâ, Yagûth, Yaûq, Nasr, sourate 53.19-20 Manât, al-Lât, Uzza ! Al-Lât était est le féminin d'Allâh. C'était une divinité adorée à La Mecque ! Et ilah (Allah) était adoré préislamiquement sous d'autres noms avant la venue de l'Islam Allah était donc déité païenne vénérée à la Kabba.
 
Les païens arabe à La Mecque adoraient un dieu de la lune appelé Hubal à kabbah. Hubal était le seigneur de kabbah le plus élevé des 360 dieux (cfr http://www.bible.ca/islam/islam-moon-god-hubal.htm). Allah était aussi adoré comme le seigneur de kabbah. Allah n'a jamais été présenté par une idole de nature physique. Hubal semble être l'idole que les arabes païens adressaient leur prières pour Allah. En d'autres mots Allah était Hubal. Mohammed en détruisant les Idoles dont Hubal, les païens n'avaient plus d'idole pour prier et Hubal a été oublié. mais les signes demeurent; comme les croissant de lune, la kabba etc. Des païens auraient prié Allah devant l'image de Hubal. (sources: La Mecque de Mohammed par W. Mongomery Watt; ... ) Le culte de lune a donc été pratiqué en Arabie plus de 2000 av Jésus-christ. La lune en croissant symbole le plus commun de ce culte ! Un apologiste musulman a admis que l'idole d'un dieu Hubal de lune a été placé sur le toit de la Kabba environ 400 ans avant Muhammad. Ceci peut en fait être l'origine de pourquoi la lune en croissant est sur chaque minaret au Kabba aujourd'hui et au symbole central de l'Islam placé sur de chaque mosquée dans le monde entier ! voir aussi source; (Muhammad le prophète, le Hafiz Ghulam Sarwar (Pakistan), le p 18-19, les musulmans saints) Le dieu de lune y est désigné également sous le nom d'ilah.
 
Ce n'est pas un nom propre d'un dieu spécifique simple, mais une signification générique de référence "le dieu". Chaque tribu arabe locale se rapporterait à leur propre dieu tribal local en tant que Al-ilah plus tard, ce nom deviendra Allah ! Quand Mohammed est venu, il a laissé tombé toutes les références du Dieu Hubal, Sourate 41:37. Parmi Ses merveilles, sont la nuit et le jour, le soleil et la lune : ne vous prosternez ni devant le soleil, ni devant la lune, mais prosternez-vous devant Allah qui les a créés, si c'est Lui que vous adorez! .mais Muhammad a maintenu beaucoup de rituels païen et les a redéfinis en termes monothéiste. il est donc clair que l'Islam est dérivé du paganisme qui a par le passé adoré un lune-dieu.
 
Bien que l'Islam soit aujourd'hui une religion dite monothéiste, ses racines tirent ces origines du paganisme. La vénération du dieu de la lune Sin était très répandu et très populaire dans le temps d'Abraham. Il a été demandé à Abraham de quitter Ur des chaldéens le lieu où le dieu de la lune était vénéré et d'aller vers Canaan pour adorer le vrai Dieu. Ur était dans le région de Babylone. Serait-il possible que quand Ismaël a quitté Abraham, il ait adopté ce dieu de la lune qui plus tard a été répandu parmi les Arabes et qui sous Mohammed a été changé pour Allah, l'ancienne divinité préislamique en un dieu unique en copiant ce qu'il avait appris des juifs et des chrétiens? On comprend beaucoup mieux pourquoi les juifs et les chrétiens ont rejeté le dieu "Allah" en tant que faux dieu .Al-Kindi, un des premiers apologistes chrétiens contre l'Islam, a précisé que l'Islam et son dieu Allah ne sont pas venus de la Bible mais du paganisme des Sabéens. Nabonide, dernier roi de Babylone, fut élu et installé en -555 pour régner sur l'empire de Babylone, il était connu comme un adepte du dieu lune Sîn (ou Nanna, ou Suen, etc. suivant la langue ) Ensuite, l'origine Sin le Lune-dieu n'était pas la déité suprême mais que sous l'action de Nabonide dans les temps pré-islamiques Sin est devenu la déité suprême c'est à dire ilah qui s'est transformé en Allah plus tard .
 
Par ailleurs, nous savons que Nabonide a vécu un long séjour en Arabie, et pas n'importe où c'est à dire dans le Hedjaz, où s'élevait un sanctuaire à Sîn, le Lune-dieu . Ceci est la preuve qu' en Arabie, dans la région du Hedjaz (là où se trouve la Mecque et Médine) Sin le Lune-dieu était ilah A propos d'Ismaël et le dieu lune qu'il a transmis aux Arabes. Voici la définition de Ismaélite selon un dictionnaire: Descendant d'Ismaël. Les Ismaélites avaient à la fois du sang égyptien et du sang d'Abraham. Douze princes étaient issus d'Ismaël (Genèse 17.20; 25.12-16) Répartis en autant de clans, les Ismaélites habitaient des colonies ou des camps volants, dans le désert de l'Arabie septentrionale, région comprise entre Havila, l'Egypte et l'Euphrate (Genèse 25.18) Josèphe, Antiquités judaïques, (1.12.4). L'une des tribus devenait occasionnellement sédentaire et se civilisait, tels les Nabathéens. Mais la majorité de ce peuple avait le caractère de ses ancêtres et resta au désert, comme un "âne sauvage" (Genèse 16.12). Les descendants d'Ismaël étaient, comme lui, renommés pour leur habileté à tirer de l'arc (Esaïe 21.17). Les frères de Joseph vendirent celui-ci à des Ismaélites voyageant avec leurs chameaux entre Galaad et l'Egypte. Le texte précise que Joseph fut retiré de la citerne par des marchands Madianites, ils faisaient sans doute partie de la caravane. Le Psaumes 83.7 mentionne les Ismaélites en même temps que les Edomites, les Moabites et les Hagaréniens. Le nom d'Ismaélites désigne, dans un sens plus étendu, les tribus nomades de l'Arabie septentrionale : soit que le nom des Ismaélites, principaux habitants du désert, fût devenu synonyme de celui de n'importe quelle tribu nomade de cette région, soit qu'une ligue, dite ismaélite, eût englobé des tribus d'autres races (Juges 8.24; 7.25; 8.22, 26). Tous les Arabes, à l'instar de Mahomet, se proclament descendants d'Ismaël. Psaume 83:1-18 Cantique. Psaume d’Asaph. O Dieu, ne reste pas dans le silence! Ne te tais pas, et ne te repose pas, ô Dieu! Car voici, tes ennemis s’agitent, Ceux qui te haïssent lèvent la tête. Ils forment contre ton peuple des projets pleins de ruse, Et ils délibèrent contre ceux que tu protèges. Venez, disent-ils, exterminons-les du milieu des nations, Et qu’on ne se souvienne plus du nom d’Israël! Ils se concertent tous d’un même coeur, Ils font une alliance contre toi; Les tentes d’Edom et les Ismaélites, Moab et les Hagaréniens, Guebal, Ammon, Amalek, Les Philistins avec les habitants de Tyr; L’Assyrie aussi se joint à eux, Elle prête son bras aux enfants de Lot. Traite-les comme Madian, Comme Sisera, comme Jabin au torrent de Kison! Ils ont été détruits à En-Dor, Ils sont devenus du fumier pour la terre. Traite leurs chefs comme Oreb et Zeeb, Et tous leurs princes comme Zébach et Tsalmunna! Car ils disent: Emparons-nous Des demeures de Dieu! Mon Dieu! rends-les semblables au tourbillon, Au chaume qu’emporte le vent, Au feu qui brûle la forêt, A la flamme qui embrase les montagnes! Poursuis-les ainsi de ta tempête, Et fais-les trembler par ton ouragan! Couvre leur face d’ignominie, Afin qu’ils cherchent ton nom, ô Eternel! Qu’ils soient confus et épouvantés pour toujours, Qu’ils soient honteux et qu’ils périssent! Qu’ils sachent que toi seul, dont le nom est l’Eternel, Tu es le Très-Haut sur toute la terre! Selon ce Psaume, les Ismaélites au moins durant cette période entre l'an 1000 et 400, beaucoup faisait partie des nations qui haïssaient à la fois Dieu et le peuple de l'Alliance. Le psalmiste demande à Dieu d'amener la destruction sur ces nations pour qu'il sachent que Dieu seul est le vrai Dieu. Ceci indique que si les arabes de la Mecque sont les descendants Ismaël, alors le dieu (Allah) préislamique à la Mecque était un faux dieu. Il ne pouvait pas être le même Dieu adoré par les Juifs et les Chrétiens !
 
          Il est des sourates coraniques qui débutent donc par les lettres de l’alphabet qui ne constituant pas un mot. C’est donc le cas de Alif, Lâm, Mîm ! Le Coran a d'autres formulations: il s’agit d’une seule lettre par exemple le Sâd. Par le Coran, au renom glorieux ! ou le Qâf. Par le Coran glorieux, ou encore, Nûn. Par la plume et ce qu’ils écrivent !. D’autres versets, présentent deux lettres : Tâ, Hâ Yâ, Sîn Hâ, Mîm. Ainsi certaines sourates commencent par trois lettres : Alif, Lâm, Râ ou Alif, Lâm, Mîm. Nous retrouvons Alif, Lâm, Mîm" au début des sourates Al Baqarah, Al Imrân, Ar Rûm, Luqmân, Al Ankabût, et As Sajdah. D'autre part, il y a des sourates entammées par quatre lettres : Alif, Lâm, Mîm, Sâd" ou "Alif, Lâm, Mîm, Râ Enfin, certains versets qui comptent cinq lettres. C’est le cas de sourate Mariam : Kâf, Hâ, Yâ, Ayn, Sâd. Donc la question est de savoir si le sin ou le Ra par exemple étaient bien des dieu vénérés en Babylonie et En Égypte puis à la Kabba ! Selon la Tradition en Islam le Sahîh de Bukari 64.48.7, il y avait 360 statuettes représentant autant de divinités au moment où il reconquit La Mecque en 630.
 
         On sait aussi que le dieu du coran jurent par plus petit que lui ! Sourate 56:75. Non ! ... Je jure par les positions des étoiles (dans le firmament). Sourate 69:38. Mais non... Je jure par ce que vous voyez, 39. ainsi que par ce que vous ne voyez pas ! Sourate 75:2. Mais non ! , Je jure par l'âme qui ne cesse de se blâmer Sourate 81:15. Non ! ... Je jure par les planètes qui gravitent 16. qui courent et disparaissent ! 17. par la nuit quand elle survient ! 18. et par l'aube quand elle exhale son souffle ! Sourate 90 1. Non ! ... Je jure par cette Cité! Alors que la Bible dit: Hébreux 6:13 Lorsque Dieu fit la promesse à Abraham, ne pouvant jurer par un plus grand que lui, il jura par lui-même, On sait aussi ce qu'est la kabba il s'agit de d'une pierre cubique que Plotmée décrit dans sa géographie (II siècle de notre Ere ) sous le nom de macoraba, qui est une transcription arabe de = Temple = Mikrâb. Il existait plusieurs sanctuaire ou l'on adorait plusieurs dieux un dieu païen vénéré à Petra selon l'évêque palestinien Epiphane qui vécut entre 315-401 nous en a donné des informations, ce dieu vénéré Petra nous dira t'il avait sa kaabou mot Grec qu'on peu identifier a Ka'aba. Il s'agit dieu Dhu'l sharâ . La fameuse pierre noire (bétyle) de la ka'ba est donc de forme cubique était encastré dans la maçonnerie d'un sanctuaire primitif et païen où l'on adorait nombreuses d'idoles! Les tribus Bédouines avaient coutumes d'y faire des pèlerinages! Mohammed se prend pour un possédé et en montre des signes Sourate 68 :52 versets Pré-Hégire Au nom d'Allah, le Tout Miséricordieux, le Très Miséricordieux.1. Noun . Par la plume et ce qu'ils écrivent ! 2. Tu (Muhammad) n'est pas, par la grâce de ton Seigneur, un possédé. Mohammed était donc t'il Possédé ? IL le dit de sa bouche, mais sur les conseil de Khadija et d'autres et de lui même il dira Allah m'a dit.....Un des verset cité dans le Coran mérite d'être mentionné l'est il par un vrai prophète ou par l'énorme en force ? il s'adjoint a ce que je viens de dire si Mohammed n'était pas possédé son message serait pure mais voilà que Mohammed cite Dieu comme le seigneur de divinité païennes appelé constellation Sirius, constellation de la canicule adoré par les arabes païens. La sourate l'étoile confirme : Sourate 53 :62 versets Pré-Hégire 49. Et c'est Lui qui est le Seigneur de Sirius. Lorsque L'ange se montra a Mohammed (Gabriel selon les musulmans) Mohammed fut épouvanté il pensa qu'il était devenu fou! Il chercha à suicider mais l'ange le prit entre ses deux ailes et l'en empêcha Tabarî II 69 pp.392-393 La première sourate mentionne une partie de cela sourate XCVI v 1-5 Les premières réactions à ses visions sont celles de la crainte te de la démence ! Khadija dit a son mari rassure toi Dieu ne fait pas ans la confusion ! Et bien on ne dirai pas ! Il s'écoulera trois ans avant que Mohammed ne prêche, il faut dire, qu'il a dut s'habituer à sa démence et se contrôler dans sa possession ! Tabari nous rapporte que Mohammed montait souvent sur la montagne pour se précipiter d'en bas mais, à chaque fois l'ange l'en empêcha! Voilà avec ce que nous venons de voir ci haut on peu de faire donc plusieurs opinions très claires ! En conclusion: On sait que suivant les différents peuples arabes, et leur succession, il a été donné différents noms au Lune-dieu : Aglibol (Palmyre, Syrie ), Amm (qataban, Yemen), Nanna ou Nannar (Ur, Irak), Sîn et Hubal (Kaaba, La Mecque, Arabie Saoudite ) Il est donc fort probable que toute l'Arabie par leur descendant adoraient le dieu lune ! D'ailleurs, ceci est prouvé de très nombreuses idoles dont le dieu lune, qui servira de point d'ancrage dans la nouvelle religion de Mohammed ! D'autres part, l'origine de l'Islam tirent ses sources dans la paganisme Mohammed se croit possédé le dieu du coran jure par plus petit que lui tout cela démontre que l'Islam ne vient pas de Dieu le créateur de l'univers et des être humains !

 
Pourquoi le Ramadan est il synchronisé avec la Lune ? Pourquoi le culte d'un cailloux noir ?
 


Quelques sources
http://atheisme.free.fr/Contributions/Islam_paganisme.htm
http://www.bernard-raquin.fr/spiritualite/superstitions-coran-islam.html
http://www.islam-medieval.cnrs.fr/ecritcons2.htm
http://www.hcordeau.com/chr02.htm
http://www.sos-islam.org/comprendre_islam/origines_paiennes_islam.htm
http://www.cheminementspirituel.net/islam-religion.html
 










18:39 Écrit par Meli | Lien permanent | Commentaires (106) |  Facebook |